FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE  Index du Forum FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE
Forum interactif pour enseignants PES et élèves de lycée
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion




 La connaissance non partagée n'a pas vraiment son utilité. ( D. Desbiens) 
 "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."  Razz  "Le projet n'est pas une fin en soi, c'est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d'apprentissage." Razz "L'enseignant novateur, en entreprenant une démarche de projet, accepte de : 1/ gérer la complexité et l'incertitude; Razz 2/ tenir compte des besoins et des intérêts des apprenants; Razz 3/ créer les conditions permettant l'exercice d'une pensée créatrice: le travail de groupe; Razz 4/ renoncer à la situation magistrale; Razz 5/ agir comme médiateur et non comme dispensateur de savoir." Razz "Selon B. S. Bloom,  3 moments d'évaluation : 1/ en amont du projet : évaluation diagnostique; Razz 2/ au cours du projet : évaluation formative; Razz 3/ en aval du projet : évaluation sommative." Razz
Espérance de vie, la fin des illusions

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes expositifs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Noureddine
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2010
Messages: 709
Masculin
Point(s): 1 913

MessagePosté le: 22.12.10 08:14    Sujet du message: Espérance de vie, la fin des illusions

Dans un ouvrage intitulé "Espérance de vie, la fin des illusions", Claude Aubert, ingénieur agronome et expert dans le domaine de l'alimentation, explique comment la pollution, le tabac et l'obésité pourraient devenir des "bombes à retardement démographiques." Selon lui les projections officielles d'espérance de vie sont faussées et la courbe pourrait s'inverser dans les prochaines années.

86 ans en 2050 selon l'Insee, 103 ans en 2300 selon l'ONU : les projections de l'espérance de vie semblent pour le moins optimistes. Pour Claude Aubert, elles sont en réalité totalement fausses. 
Cet ingénieur agronome, spécialiste de l'alimentation et de l'agriculture biologique, vient de publier un ouvrage dans lequel il explique que "nous vivrons moins longtemps que nos parents," de même que "nos enfants vivront moins longtemps que nous." 
Selon lui, les démographes selon lui se trompent, puisqu'ils ne prennent pas en compte les véritables " bombes à retardement " que sont l'obésité, les maladies dues à l'amiante, le tabagisme et les impacts de la pollution sur notre santé. 
Ainsi l'obésité, phénomène qui connaît une croissance rapide, pourrait à elle seule faire diminuer notre espérance de vie de 2 à 5 ans. Aujourd'hui, 60% des adultes sont en surpoids ou obèses aux Etats-Unis. En France, le chiffre atteint 40% (Enquête Inserm 2003). 
"Si aux Etats-Unis les pouvoirs publics commencent à s'en préoccuper, la communauté scientifique reste très inquiète", explique Claude Aubert. Quand à la France, on ne peut pas dire que les autorités aient une réelle politique face au problème." Par ailleurs, si on a longtemps cru que l'obésité était une maladie des pays riches, Claude Aubert montre qu'elle progresse encore plus vite dans les pays émergents. L'obésité et le diabète pourraient devenir la première cause de mortalité, devant le tabac, et faire considérablement baisser l'espérance de vie, (moins 7 ans pour un obèse). Hormis la sédentarité, Claude Aubert accuse largement l'industrie agro-alimentaire d'être responsable de vendre des "produits trop gras, trop sucrés" auxquels sont incorporés des additifs et des arômes favorisant le surpoid. 
Les multiples impacts de la pollution
Autre facteur d'obésité moins souvent évoqué, la pollution perturbe également l'équilibre hormonal et les cellules des tissus adipeux. C'est notamment le cas des perturbateurs endocriniens, qui modifient l'équilibre hormonal du foetus, équilibre dont dépend la régulation du poids. De même, certains insecticides, présents dans notre organisme, ralentiraient le métabolisme et par conséquent, les dépenses énergétiques. Pour autant, les conséquences de la pollution sur notre santé ne se limitent pas, loin s'en faut, aux troubles hormonaux. 
Rappelant que 100 000 molécules chimiques sont actuellement utilisées sans jamais avoir été testées (à l'exception des pesticides), Claude Aubert estime que les générations nées à partir des années 70 connaissent une "exposition aux produits chimiques sans précédent." Et si certains composants ont été interdits depuis, les études scientifiques montrent qu'ils sont toujours présents dans tous les tissus humains. 
"Par ailleurs, d'autres produits chimiques ont pris le relais dans l'environnement et dans notre corps depuis," ajoute-t-il. La production de matières plastiques a été multipliée par 5 en 30 ans, celle de la formaldéhyde (un composé organique volatil) par 6 en 40 ans. Lapollution de l'air, de l'eau et des aliments imprègne le corps humain à long terme. 
Ainsi, des produits toxiques comme le DDT,- interdit il y a 30 ans-, se trouvaient encore dans le sang des volontaires qui ont participé à l'étude menée par le WWF en 2003. Et des molécules tout aussi dangereuses ont également été trouvées chez tous les nouveaux-nés lors d'une enquête menée en 2005 par l'Environnemental Working Group, association américaine. Les polluants passent en effet avec une grande rapidité (quelques heures) dans le placenta après avoir été absorbés parla mère. "En fait, ce sont probablement plusieurs centaines de molécules issues de l'industrie chimique qui passent chaque jour dans notre organisme," observe Claude Aubert. Des molécules dont on ne connaît pas réellement les impacts, puisque chaque matière active n'est testée que de manière isolée, jamais dans une version mélangée avec d'autres. "Les pesticides sont constitués de plusieurs matières actives, ainsi que d'adjuvants. Or, le produit commercialisé est parfois plus toxique que la matière seule, comme cela a été récemment mis en évidence à propos du Round Up," explique Claude Aubert. 

_________________
A cœur vaillant rien d'impossible.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 22.12.10 08:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes expositifs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
-- Theme by ShadyNeighbor - EQ graphic from www.freeclipart.nu/ --
Theme Converted for phpBB2.0.4 by phpBB2.deTraduction par : phpBB-fr.com