FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE  Index du Forum FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE
Forum interactif pour enseignants PES et élèves de lycée
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion




 La connaissance non partagée n'a pas vraiment son utilité. ( D. Desbiens) 
 "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."  Razz  "Le projet n'est pas une fin en soi, c'est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d'apprentissage." Razz "L'enseignant novateur, en entreprenant une démarche de projet, accepte de : 1/ gérer la complexité et l'incertitude; Razz 2/ tenir compte des besoins et des intérêts des apprenants; Razz 3/ créer les conditions permettant l'exercice d'une pensée créatrice: le travail de groupe; Razz 4/ renoncer à la situation magistrale; Razz 5/ agir comme médiateur et non comme dispensateur de savoir." Razz "Selon B. S. Bloom,  3 moments d'évaluation : 1/ en amont du projet : évaluation diagnostique; Razz 2/ au cours du projet : évaluation formative; Razz 3/ en aval du projet : évaluation sommative." Razz
Lettre d'une collégienne indignée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes exhortatifs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
chercheur
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28.10.11 20:47    Sujet du message: Lettre d'une collégienne indignée

Nogent-le-Roi, le 5 mai 2006.
  
Cher(e) camarade, 
 
Nul ne peut ignorer, aujourd’hui, le mal qui ronge notre planète en ce début de XXIème siècle. Ce fléau tient en un mot : POLLUTION. 
Terre, Mer, et Ciel pourvoyaient naturellement aux besoins de l’Homme jusqu’à ce qu’il s’autoproclame maître absolu des lieux. La terre porte donc aujourd’hui les stigmates douloureux d’un siècle de Progrès mais aussi, hélas, d’inconscience.  
Nombre de prospectus et bouteilles vides jonchent l’asphalte de nos rues, tandis que les bois et forêts, havres de sérénité et de pureté, se peuplent de papiers gras et autres détritus dont les propriétaires ont signé leur passage. 
   La mer a elle aussi à souffrir de la tyrannie humaine : les trésors des fonds marins doivent désormais côtoyer objets divers - dont on a voulu se débarrasser – et immondices, quand la faune maritime n’est pas tout simplement exterminée par le fiel d’un pétrolier échoué ! 
   Saturé par les gaz d’échappement de tous types, l’air de nos villes devient en période estivale l’objet d’une attention bien particulière : les bulletins météo annoncent en effet « l’indice de pollution » pour que le grand public ait connaissance de la médiocrité de l’air qu’il va respirer toute la journée.  
   Et s’il nous vient l’envie d’une sieste au soleil, attention ! Notre couche d’ozone, dégradée par l’usage excessif d’aérosols, s’amenuise, et ne peut plus assurer sa tâche de bouclier défensif contre les rayons nocifs du soleil.  
Est-ce une fatalité ? Heureusement NON, car tous ces symptômes ont une seule et même origine, que tu connais aussi bien que moi : la paresse et l’inconscience de l’Homme. Tu l’auras compris, un changement radical de comportement s’impose par conséquent. Pansons les plaies de la Terre, neutralisons le virus qui la détraque ! 
   Pourquoi le tri déchets n’est-il pas encore un geste naturel et systématique chez certains de nos concitoyens ? Il faut en faire une priorité ! Le recyclage de matériaux usagers est le moyen simple de faire disparaître les déchets de façon productive. Généralisons-la, banalisons-la ! A l’heure actuelle, le papier, le carton et la plupart des emballages des biens de grande consommation peuvent être réutilisés : c’est déjà considérable !  
   En outre, pourquoi prendre son véhicule pour parcourir 500 mètres ? Renouons avec les réflexes d’autrefois ! D’ailleurs, une marche rapide et quotidienne permet, selon les spécialistes, de se prémunir des accidents cardiovasculaires entre autres. Et pour les plus pressés, il y a toujours le vélo, moyen de locomotion écologique par excellence !  
Nous sommes tous en mesure d’agir, à notre échelle. Je suis sûr que de ton côté, tu aurais bien d’autres idées à proposer. Pourquoi n’organiserions-nous pas un comité pour lancer des manifestations au sein du collège, ou même à l’extérieur. Agissons ensemble pour l’avenir du monde ! En voilà une noble cause !!! Il n’est pas encore trop tard pour traiter le mal de l’environnement, afin que nos descendants puissent en profiter, et le protéger mieux que nous ne l’avons fait jusqu’ici !  
            J’espère que tu te seras senti concerné(e) et surtout interpellé(e) par ce message : à bon entendeur donc !  
 
Une collégienne préoccupée par l’Avenir.  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 28.10.11 20:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes exhortatifs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
-- Theme by ShadyNeighbor - EQ graphic from www.freeclipart.nu/ --
Theme Converted for phpBB2.0.4 by phpBB2.deTraduction par : phpBB-fr.com