FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE  Index du Forum FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE
Forum interactif pour enseignants PES et élèves de lycée
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion




 La connaissance non partagée n'a pas vraiment son utilité. ( D. Desbiens) 
 "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."  Razz  "Le projet n'est pas une fin en soi, c'est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d'apprentissage." Razz "L'enseignant novateur, en entreprenant une démarche de projet, accepte de : 1/ gérer la complexité et l'incertitude; Razz 2/ tenir compte des besoins et des intérêts des apprenants; Razz 3/ créer les conditions permettant l'exercice d'une pensée créatrice: le travail de groupe; Razz 4/ renoncer à la situation magistrale; Razz 5/ agir comme médiateur et non comme dispensateur de savoir." Razz "Selon B. S. Bloom,  3 moments d'évaluation : 1/ en amont du projet : évaluation diagnostique; Razz 2/ au cours du projet : évaluation formative; Razz 3/ en aval du projet : évaluation sommative." Razz
RéDIGER COMPTE CRITIQUE D'UN TEXTE DONNé

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> THÉORIE - ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE - ÉVALUATION -> Niveau 3 AS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
oumselmane
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 24.10.11 17:30    Sujet du message: RéDIGER COMPTE CRITIQUE D'UN TEXTE DONNé

Si nous supprimons la peine de mort, si nous faisons cette expérience de désarmement, au risque de qui serait-elle faite ? Il faut bien le constater : ce sont les pauvres que nous découvrons, ce sont eux qui pâtiront d’abord. Quoiqu’on fasse, il est bien certain que la police protègera toujours mieux les riches que les pauvres… 
Cette suppression de la peine de mort sera-t-elle du moins un ennoblissement de notre civilisation ? Si quelques-uns sont disposés à le croire, c’est qu’ils désirent mettre, de plus en plus, notre société d’accord avec les données que nous fournit la science. Nous écoutons les médecins qui nous disent en regardant les assassins : « « ils le sont par nécessité. Celui-ci tient son crime de son atavisme, cet autre tient du milieu dans lequel il a été plongé… ». 
Pour ma part, je demande que l’on continue à nous débarrasser de ces dégradés, de ces dégénérés dans les conditions légales d’aujourd’hui, en tenant compte des indications qui nous sont fournies par les hommes de science compétents, quand ils nous disent que celui-ci relève des asiles plutôt que de la punition. Je crois qu’il y a lieu de recourir à la punition exemplaire(…) C’est par amour de la santé sociale que je vote le maintien et l’application de la peine capitale. En tout cas, qu’il me soit permis de vous dire en terminant : cette mesure que vous croyez une mesure de générosité, c’est une générosité que nous ferons aux dépens des autres. 
Maurice BARRES, Journal officiel. 
Annales de la chambre des députés, 1908. 

I/ Compréhension de l’écrit : 
Questions d’orientation : (crayon à la main, soulignez les réponses éventuellement trouvées) 
Questions : Réponses possibles : 
1-Qui parle dans ce texte ? Par quel mot se désigne-t-il ? Qui est-il ? 
2-A qui s’adresse-t-il ? Par quel pronom sont-ils désignés dans le 3°§? 
3- Qui sont désigné par « nous » ? 
4- De quel problème s’agit-il ? 
5- Quelle est la position de l’auteur ? 
6-Quelles sont les raisons qu’il avance ?  
Quelles sont les explications qu’il donne ? 
7-les autres députés soit-ils du même avis que l’auteur ? Quel est leur argument ? 
8-A quelle conclusion aboutit-il ? 
9-Pourquoi ce passage de "nous" à" je" et "vous"? 
10- Schématisons la progression suivie dans l’exposition de sa thèse aux députés dont l’avis est divergent : 
10-Résumons les différents §. 
1-Maurice Barrès, écrivain et député. Il se désigne par le P.P. "je". 
2- Aux députés, ses confrères. Ils sont désignés par le pronom personnel "vous". 
3-Maurice Barrès +les autres députés. 
4-le problème posé : Doit-on supprimer ou non la peine de mort ? 
5-la position de l’auteur est : pour le maintien de la peine de mort. 
6-les raisons avancées : 
-la suppression de la peine de mort se retournera contre les pauvres. 
-difficile de croire que cette suppression prouvera la noblesse de notre civilisation. 
-par amour pour la santé sociale. 
Les explications données : 
-la police protègera mieux les riches que les pauvres. 
-les médecins excusent ces actes en avançant l’atavisme ou le milieu de ces criminels. 
-supprimer la peine capitale est une générosité faite aux dépens des autres. 
7-Non. Ils estiment que supprimer la peine de mort, c’est ennoblir la société. 
8-Conclusion : voter la suppression de la peine de mort, c’est léser certains(les pauvres) et arranger d’autres (les riches et les criminels). 
9-Nous→ 
je→ 
10- supposition. Invitation à 
- « si nous» ╠réfléchir sur les conséq.  d’une situation possible. 
-Phrases interrogatives→ dans le style oratoire, la phrase interrogative opère tel qu'un argument tranchant en faveur de sa propre thèse. 
-prise de position claire et progressive à travers un choix réfléchi de verbes : "pour ma part, je demande, je crois, je vote…" 
10- La suppression de la peine de mort se retournera contre les pauvres ; de plus elle nuira à la santé sociale étant donné qu’elle arrangera les criminels. C’est pour cela qu’il est nécessaire de voter son maintien. 
II/ Qu'est-ce qu'un compte-rendu critique ? 
Rappel : 
Le compte-rendu critique reprend, en les synthétisant, les idées du texte (un peu comme un résumé). Il faut y ajouter un commentaire personnel (possibilité de donner ses propres impressions, son jugement). 
I/ 1-En introduction, présenter le texte et l’auteur. 
2-Mettre en valeur l’idée principale. 
3-Présenter les idées secondaires en rapport avec l’idée principale. 
II/ 4-Présenter la démarche de l’auteur (est-elle bien présentée ?) 
N.B. Mon compte-rendu devra comporter deux parties : un résumé et une critique. 
Consignes à suivre : à l’opposé du résumé, dans le compte-rendu : 
- je rends-compte à la troisième personne de la pensée de l’auteur : 
l’auteur pense ( affirme- soutient- rejette-refuse-conteste-nie- désapprouve-dénonce-critique…)… 
- je ne suis pas obligé de suivre l’ordre du texte 
- je ne recopie pas des phrases intégrales du texte. 
- Je respecte le nombre de mots exigés (réduire au tiers de sa longueur environ). 

-D’où est extrait ce texte ? 
-Qui l’a écrit ? 
-Qui est Maurice Barrès ? 
Regroupons ces réponses dans une même phrase. 
------------------------------------------------- 
-De quoi parle le texte ?(problème posé?) 
-Les députés, sont-ils tous du même avis 
-Que pensent les premiers? 
-L’auteur, est-il de leur avis ? 
-Pourquoi, selon lui? 
-Que pensez-vous du thème ? Est-il d’actualité ou non? 
-Que pensez-vous du lexique employé et des arguments sont-ils bien choisis en fonction des destinataires ? 
-La stratégie utilisée est-elle efficace ? 
Schématisons cette stratégie : 
(Emploi de si+nous+ phrases interrogatives : utilisée dans le style oratoire, la phrase interrogative, n'ayant qu'une seule réponse, est considérée comme un moyen de convaincre. 
Réponses aux questios sus-posées: 
-Du journal officiel, datant de 1908. 
-Maurice Barrès. 
-Député français (et écrivain).  
Ce texte, extrait du journal officiel, paru en 1908, est écrit par le député français Maurice Barrès. 
------------------------------------------------------ 
- doit-on supprimer ou non la peine de mort. 
-non, leurs avis sont divergents:  
-Ils estiment qu’il faut l’abolir. 
-non, il n’est pas d’accord avec eux, il est en désaccord, il désapprouve, il réfute, il conteste,.. 
- cela désarmera les pauvres et nuira à la santé sociale. 
Au sujet de la peine de mort, l’orateur exprime clairement son désaccord avec les abolitionnistes et dénonce avec force la probable adoption de cette mesure qui, d’une part désarmera les pauvres, d’autre part nuira à la santé sociale. 
-Le thème est vieux mais il reste encore d’actualité  
-le lexique et les arguments sont bien choisis : les députés instruits et sont là pour représenter le peule et veiller à ce que la société jouisse d’une bonne santé. 
Abordé depuis longtemps, ce thème reste encore d’actualité. Le lexique employé et les arguments choisis sont adaptés aux destinataires. 
Oui 
Si+nous+Phrases interrogatives →supposition et  
Invitation à réfléchir sur les conséquences d’une situation possible dont le résultat sur la société ne peut-être que catastrophique. Et cela n'est pas acceptable par un être sensé. 
la stratégie adoptée par l’auteur est simple et efficace : elle implique ses auditeurs en les invitant à réfléchir avec lui sur une éventuelle suppression de la peine de mort et des implications désastreuses qu'elle aurait sur la société. En défenseurs du peuple, les députés n'accepteraient pas cela. D'où cette gradation dans l’utilisation de verbes, qui plaident en faveur du maintien de la peine capitale, dans le 3° § : « pour ma part, je demande, je crois, je vote ».  
Voici l'image de mon compte-rendu  critique: 
Ce texte, extrait du journal officiel, paru en 1908, est écrit par le député français Maurice Barrès. Au sujet de la peine de mort, l’orateur exprime clairement son désaccord avec les abolitionnistes et dénonce avec force la probable adoption de cette mesure qui, d’une part désarmera les pauvres, d’autre part nuira à la santé sociale. 
Abordé depuis longtemps, ce thème reste encore d’actualité. Le lexique employé et les arguments choisis sont adaptés aux destinataires. La stratégie adoptée par l’auteur est simple et efficace : elle implique ses auditeurs en les invitant à réfléchir avec lui sur une éventuelle suppression de la peine de mort et des implications désastreuses qu'elle aurait sur la société. En défenseurs du peuple, les députés n'accepteraient pas cela. D'où cette gradation dans l’utilisation de verbes, qui plaident en faveur du maintien de la peine capitale, dans le 3° § : « pour ma part, je demande, je crois, je vote". 
Critères de réussite du compte-rendu. 
CONCERNANT LE FOND : 
1- est-ce que mon compte-rendu est descriptif ? 
2- Est-ce que l’idée générale est mise en valeur ? 
3- Est-ce que les idées secondaires sont présentées ? 
4- Est- ce que l’introduction de mon compte-rendu présente l’œuvre ou l’auteur ? 
5- Est-ce que la démarche de l’auteur est bien présentée ? 
6- Est- ce que mon CR a deux parties : soit un résumé et une critique ? 
CONCERNANT A FORME : 
1- Est-ce que mon CR est écrit à la 3° Pers. ? 
2- Est-ce que mon CR présente des jugements ? 
3- Est-ce que mon CR est, environ, au 1/3 de la longueur de T ? Okay Okay Okay Okay Okay Okay Rolling Eyes  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 24.10.11 17:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> THÉORIE - ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE - ÉVALUATION -> Niveau 3 AS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
-- Theme by ShadyNeighbor - EQ graphic from www.freeclipart.nu/ --
Theme Converted for phpBB2.0.4 by phpBB2.deTraduction par : phpBB-fr.com