FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE  Index du Forum FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE
Forum interactif pour enseignants PES et élèves de lycée
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion




 La connaissance non partagée n'a pas vraiment son utilité. ( D. Desbiens) 
 "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."  Razz  "Le projet n'est pas une fin en soi, c'est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d'apprentissage." Razz "L'enseignant novateur, en entreprenant une démarche de projet, accepte de : 1/ gérer la complexité et l'incertitude; Razz 2/ tenir compte des besoins et des intérêts des apprenants; Razz 3/ créer les conditions permettant l'exercice d'une pensée créatrice: le travail de groupe; Razz 4/ renoncer à la situation magistrale; Razz 5/ agir comme médiateur et non comme dispensateur de savoir." Razz "Selon B. S. Bloom,  3 moments d'évaluation : 1/ en amont du projet : évaluation diagnostique; Razz 2/ au cours du projet : évaluation formative; Razz 3/ en aval du projet : évaluation sommative." Razz
Les jeunes au volant

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes argumentatifs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Empereur
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2011
Messages: 131
Masculin
Point(s): 324

MessagePosté le: 04.10.11 19:20    Sujet du message: Les jeunes au volant

Tel un oisillon qui bat des ailes pour tenter de voler prématurément, un adolescent choisirait les plus rudes des situations pour les surmonter. Le sens du défi peut l’obséder. Il cherche à triompher, à se surpasser et refuse de s’incliner devant les obstacles pour prouver qu’il n’est plus le petit enfant dépendant et faible qu’il était. C’est ce qu’un jeune cherche à prouver, entre autres, lorsqu’il est au volant. Il fait ronronner le moteur de sa voiture, le met à plein régime avant de prendre de la vitesse. Il fait des démarrages foudroyants pour attirer le regard des passants. Et choisit les rues et les voies les plus incommodes pour mettre à l’épreuve sa maîtrise des cascades. Toutefois, en agissant de la sorte, un jeune est regardé comme quelqu’un d’irresponsable puisqu’il met en danger sa vie et celle de tous ceux qui, par malheur, peuvent être sur le même chemin… Certains disent que la conduite anarchique et à grande vitesse chez les jeunes est le fruit d’une certaine frustration, de l’irresponsabilité et de la puérilité. D’autres croient que cette fureur finit par s’éteindre au fur et à mesure qu’un jeune grandit. Mais entre-temps, la vitesse semble être le meilleur stimulant de l’adrénaline chez les jeunes. Elle est en plus intimement liée à l’interdit. Et comme on dit, le plaisir de l’interdit attire systématiquement la jeunesse. 
A ce propos, Mohamed, 15 ans, se déclare être un fou de la mécanique. Le jeune homme a joué aux casse-cous alors qu’il avait à peine… six ans ! «J’avais six ans, la première fois que je me suis mis au volant. Oui, à tout juste six ans, j’ai pris les clés de la voiture de mon père en douce et je suis monté à bord. Lorsque la voiture s’est mise en marche et qu’elle a commencé à avancer, j’ai eu la frousse de ma vie ! Je voulais juste que la voiture se mette en marche. Mais une fois devant le fait accompli, je me suis senti terrifié à tel point que j’ai sauté par la fenêtre. Toutefois, cette mésaventure ne m’a pas dissuadé ! Plus tard, lorsque j’ai gagné un peu plus en maturité, j’ai tenté de nouveau le même coup. En voiture ou en moto, pour moi, le bonheur extrême est d’appuyer sur l’accélérateur et de passer à plus de 100 km à l’heure. Je prends toujours les clés de la voiture de mon père et je fais un tour dans le quartier. Cela me procure un plaisir énorme. J’adore conduire. Rien ne me fait plus plaisir que de rouler avec une vitesse vertigineuse. C’est sensationnel de frôler le danger ! La vitesse me permet de rentrer dans un état second où rien ne compte plus que la sensation de la montée de l’adrénaline. Les rodéos, les cascades, les sens interdits, les dépassements interdits, bref tout ce qui est «interdit» me procure un énorme plaisir. Le fait de ne pas avoir mon permis de conduire ne me dissuade pas de toucher le volant. L’obtention d’un permis n’est qu’une formalité ! Il suffit juste de savoir conduire et c’est le cas pour moi», dit-il.  


 
Abir CHEMLI 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 04.10.11 19:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Empereur
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2011
Messages: 131
Masculin
Point(s): 324

MessagePosté le: 04.10.11 19:24    Sujet du message: Les jeunes au volant

Gardez le contrôle de votre vitesse ! 

 
Vue dégagée, pas de radar à l’horizon, la tentation est forte d’appuyer sur le champignon. Deux conducteurs sur trois y cèdent régulièrement, pressés de rentrer ou épris tout simplement de sensations fortes. Pourtant la réglementation n’a rien d’arbitraire : la vitesse excessive est à l'origine de près du quart de toutes les collisions mortelles. Ne laissez pas les radars maîtriser pour vous votre vitesse. À la peur du gendarme, préférez garder le contrôle de vous-même et de votre véhicule. 

 
Top chrono. Le meilleur moyen de vous rendre quelque part sans pépin est de respecter les limitations de vitesse, non seulement parce que la loi l’exige mais parce que c’est affaire de bon sens. Sur un parcours de 100 kilomètres, par exemple, rouler à 150 km/h au lieu de 130 km/h ne fait gagner que 6 minutes : le gain de temps est modeste au regard du risque encouru. En revanche, réduire sa vitesse en conduisant à 110 km/h sur l’autoroute au lieu de 130 peut faire économiser 20 % de moins de carburant. Au prix qu’il affiche, le gain n’est pas négligeable, et c’est aussi meilleur pour notre environnement. 

 
Danger multiplié. Inutile, la vitesse au volant peut faire très mal. La vitesse réduisant l’adhérence des pneus, vous augmentez vos risques de sortie de route, c’est l’effet de la force centrifuge. Il y a aussi l’effet tunnel : le champ de vision se rétrécissant au fur et à mesure que la vitesse augmente, il se focalise sur la route et tout ce qui se passe sur les côtés lui échappe. Enfin, la vitesse augmente la distance de freinage et la violence des chocs.  


 
Source : amaguiz.com 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:21    Sujet du message: Les jeunes au volant

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes argumentatifs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
-- Theme by ShadyNeighbor - EQ graphic from www.freeclipart.nu/ --
Theme Converted for phpBB2.0.4 by phpBB2.deTraduction par : phpBB-fr.com