FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE  Index du Forum FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE
Forum interactif pour enseignants PES et élèves de lycée
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion




 La connaissance non partagée n'a pas vraiment son utilité. ( D. Desbiens) 
 "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."  Razz  "Le projet n'est pas une fin en soi, c'est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d'apprentissage." Razz "L'enseignant novateur, en entreprenant une démarche de projet, accepte de : 1/ gérer la complexité et l'incertitude; Razz 2/ tenir compte des besoins et des intérêts des apprenants; Razz 3/ créer les conditions permettant l'exercice d'une pensée créatrice: le travail de groupe; Razz 4/ renoncer à la situation magistrale; Razz 5/ agir comme médiateur et non comme dispensateur de savoir." Razz "Selon B. S. Bloom,  3 moments d'évaluation : 1/ en amont du projet : évaluation diagnostique; Razz 2/ au cours du projet : évaluation formative; Razz 3/ en aval du projet : évaluation sommative." Razz
La vitesse: Un risque qui fascine et qui tue

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes argumentatifs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Empereur
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2011
Messages: 131
Masculin
Point(s): 324

MessagePosté le: 04.10.11 19:10    Sujet du message: La vitesse: Un risque qui fascine et qui tue

Parmi les idées reçues, une des mieux établies concerne la vitesse. Pour certains, la vitesse n'est pas une cause d'accidents. 

    Ceux qui défendent cette thèse avec le plus d'acharnement sont ceux qui se considérant comme de très bons conducteurs, s'autorisent aussi tous les dépassements. 
Pourtant, les chiffres sont là. Ils montrent que la vitesse est toujours présente dans un accident, soit comme cause directe, soit parce que mal adaptée aux circonstances du terrain, de la météorologie, à la densité de la  circulation et à l'encombrement de la route. La vitesse est présente dans un accident sur deux. 
il y a les lois de la physique et de la mécanique . La plus petite voiture voit son poids s'élever à 9000 kg à 90 km/h . 
Quel que soit le bon réflexe du conducteur à un moment donné, et dans les meilleures conditions, le distance avant l'arrêt de la voiture est de 165 mètres à 130 km/h pour s'élever à 250M à 180 km/h 

 
    La vitesse est toujours cause aggravante d'un choc, cela est évident. Mais elle devient cause le plus souvent parce qu'elle n'était pas adaptée. Rouler à 90 km/h sur autoroute peut provoquer un accident. Rouler à 70 km/h en ville est tout aussi dangereux.  
Les ingénieurs et les constructeurs ont fait faire des progrès considérables à la sécurité passive des véhicules; celle qui peut diminuer la gravité du traumatisme consécutif à un choc. Mais si de leur côté les conducteurs vont chaque fois à la limite de cette sécurité, aucune route ne sera assez sûre et ni aucune voiture . 

 
Y a-t-il un profil type des conducteurs amateurs de dépassements de vitesse ?  
   Là aussi, les statistiques montrent que tout ce qui au physique ou au social donne un sentiment de force, d'assurance, de domination, va se traduire dans le comportement routier. On a moins de 40 ans, on appartient à un milieu social aisé; ou bien on est jeune, adroit, en pleine force, alors on s'amuse à rouler vite pour le plaisir, pour éblouir ou susciter l'admiration de son passager ou de sa passagère. En pratique, ce sont les jeunes qui sont dans la plus grande proportion, victimes de la route. 
   Il y a aussi l'état de santé, les médicaments, les drogues et la drogue alcool. Celui qui se sent très bien, ne sait pas forcément qu'il n'est pas tout au long de la journée à tout instant, au top de la forme et de la vigilance. Quand il est sous l'effet de l'alcool ou de quelque autre drogue licite ou non, à quelque dose que ce soit, il se surévalue et prend encore plus de risques. 
   2000 jeunes entre 15 et 24 ans sont tués chaque année en France, et 10 000 sont blessés gravement. Ceux qui avouent ne jamais rechercher l'excès de vitesse ne sont que 7%. Pour beaucoup de jeunes, la vitesse est un risque recherché. La vitesse toujours dépassée en tout , à tout prix, est un critère de réussite technique ou individuelle dans le monde actuel. On n'a pas besoin de savoir si elle aboutit à l'efficacité; en soi elle est vue comme valorisante. Ce modèle en tout cas promu partout, s'impose aux jeunes.   Pourtant, sur le parcours le plus fréquent de 10 km que nous faisons chaque jour, un dépassement de 20km/h de la vitesse autorisée, ne nous donne pas un gain d'une minute sur notre horaire. Le risque que nous prenons pour nous et pour les autres ne nous permet pas de compenser un retard. 

 
   Dans son bulletin de mars 2001, la Maif fait des comparaisons parlantes pour faire prendre conscience de l'effet de la vitesse.  
A 30 km/h, on tombe de 3,5 mètres. A 60 km/h, on tombe de 5 étages, soit 15 m. A 150km/h, on tombe de 88 m (29 étages). 

 
   On peut lire aussi des chiffres qui devraient aider à la réflexion. Quand on a abaissé la vitesse en ville de 60 à 50 km, on a aussitôt constaté une diminution de 14% des accidents et de 15% des tués en zone urbaine. 
Aux États-Unis, le simple fait d'autoriser dans certains états la vitesse à seulement 105 km/h a  provoqué une augmentation de 18% des tués sur la route. 
   Pensons  à celui qui est en face: Vous heurtez un piéton à 20 km/h, le risque de décès pour lui , est de 10%; ce risque est de 30% à 40 km/h, 85% à 60 km/h et mortel dans tous les cas à 80 km/h. 
   Il ne faut pas simplement avoir peur de ces données, mais il faut en prendre conscience, et les intégrer dans notre comportement sur la route.      


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 04.10.11 19:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
titem
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2012
Messages: 3
Féminin
Point(s): 4

MessagePosté le: 22.01.14 21:04    Sujet du message: La vitesse: Un risque qui fascine et qui tue

s'il vous plait, mettez les refférences des textes

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:05    Sujet du message: La vitesse: Un risque qui fascine et qui tue

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes argumentatifs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
-- Theme by ShadyNeighbor - EQ graphic from www.freeclipart.nu/ --
Theme Converted for phpBB2.0.4 by phpBB2.deTraduction par : phpBB-fr.com