FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE  Index du Forum FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE
Forum interactif pour enseignants PES et élèves de lycée
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion




 La connaissance non partagée n'a pas vraiment son utilité. ( D. Desbiens) 
 "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."  Razz  "Le projet n'est pas une fin en soi, c'est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d'apprentissage." Razz "L'enseignant novateur, en entreprenant une démarche de projet, accepte de : 1/ gérer la complexité et l'incertitude; Razz 2/ tenir compte des besoins et des intérêts des apprenants; Razz 3/ créer les conditions permettant l'exercice d'une pensée créatrice: le travail de groupe; Razz 4/ renoncer à la situation magistrale; Razz 5/ agir comme médiateur et non comme dispensateur de savoir." Razz "Selon B. S. Bloom,  3 moments d'évaluation : 1/ en amont du projet : évaluation diagnostique; Razz 2/ au cours du projet : évaluation formative; Razz 3/ en aval du projet : évaluation sommative." Razz
La science, objet de craintes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes argumentatifs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Noureddine
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2010
Messages: 709
Masculin
Point(s): 1 913

MessagePosté le: 26.12.10 22:23    Sujet du message: La science, objet de craintes

Le désir d’avenir, notamment en science, se résume à lui seul dans le mot « progrès ». Alors que le prononcer revenait à présenter l’avenir comme un accomplissement, avec l’idée que le meilleur allait advenir, (en se remettant aveuglément au développement scientifique), à l’heure actuelle ce n’est plus le cas. En effet, nombreuses sont les réflexions pessimistes sur l’image de la science… 
Ainsi la question du nucléaire, entremêlant l’idée d’une révolution scientifique majeure, celle d’une ressource énergétique considérable, mais aussi celle d’une puissance de mort, a ouvert la brèche à toute une série de « peurs » vis à vis du progrès scientifique. A l’occasion des OGM, de la crise de la vache folle, des débats sur le clonage, des révélations sur les changements climatiques… les controverses se font entendre. Tout semble se passer comme si les avancées scientifiques devaient se payer en risques accrus, d’ordre sanitaire, environnemental… alimentant ainsi l’inquiétude et la défiance. 
Au XVIIIe siècle, on pensait que l’accumulation de connaissances scientifiques allait augmenter le nombre des réalisations techniques et industrielles, lesquelles déboucheraient sur une amélioration générale de la condition humaine. Or, aujourd’hui, le futur inquiète : nous sommes assaillis par la crainte de ce qu’il adviendra après nous. L’avenir nous inquiétait hier car nous étions impuissants, il nous effraie aujourd’hui par les conséquences de nos actes. 
D’après  Julie CAPIAN et Karen BATAILLE 
 

_________________
A cœur vaillant rien d'impossible.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 26.12.10 22:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes argumentatifs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
-- Theme by ShadyNeighbor - EQ graphic from www.freeclipart.nu/ --
Theme Converted for phpBB2.0.4 by phpBB2.deTraduction par : phpBB-fr.com