FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE  Index du Forum FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE
Forum interactif pour enseignants PES et élèves de lycée
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion




 La connaissance non partagée n'a pas vraiment son utilité. ( D. Desbiens) 
 "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."  Razz  "Le projet n'est pas une fin en soi, c'est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d'apprentissage." Razz "L'enseignant novateur, en entreprenant une démarche de projet, accepte de : 1/ gérer la complexité et l'incertitude; Razz 2/ tenir compte des besoins et des intérêts des apprenants; Razz 3/ créer les conditions permettant l'exercice d'une pensée créatrice: le travail de groupe; Razz 4/ renoncer à la situation magistrale; Razz 5/ agir comme médiateur et non comme dispensateur de savoir." Razz "Selon B. S. Bloom,  3 moments d'évaluation : 1/ en amont du projet : évaluation diagnostique; Razz 2/ au cours du projet : évaluation formative; Razz 3/ en aval du projet : évaluation sommative." Razz
La France face à son passé colonial

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes d'histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
prof19
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2011
Messages: 186
Masculin
Point(s): 488

MessagePosté le: 02.06.11 14:34    Sujet du message: La France face à son passé colonial

Comment, quarante ans après les accords d’Evian qui ont consacré l’indépendance de l’Algérie, les députés français ont-ils pu voter la loi du 23 février 2005 ? Une loi, qui dans son article 4, stipule que « les programmes scolaires reconnaissent le rôle positif de la présence française outre-mer ». Votée dans la plus grande discrétion, cette loi est d’abord largement passée inaperçue. Jusqu’à ce qu’une pétition, signée par près de cinquante mille personnes, réclame le retrait de cette « loi de la honte » ; et qu’Alger condamne ce texte qui tente de justifier « la barbarie du fait colonial ». 
Embarrassé, le gouvernement a d’abord essayé d’étouffer la polémique. Puis le Président Jacques Chirac a fait retirer cet article de loi, après être intervenu à la télévision pour évoquer ce passé mal digéré. La France, a-t-il admis, « a connu des moments de lumière et des moments plus sombres. C’est un héritage que nous devons assumer dans le respect des mémoires de chacun, des mémoires parfois blessées ». Il est vrai que cette affaire tombait au plus mauvais moment possible. Car 2005 a été l’année où les banlieues se sont embrasées, jetant aux yeux du monde l’image d’une société française malade. Une société en proie à de graves tensions entres des Français de différentes origines. 

 
Bos, Jean-Michel (2006) 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02.06.11 14:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes d'histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
-- Theme by ShadyNeighbor - EQ graphic from www.freeclipart.nu/ --
Theme Converted for phpBB2.0.4 by phpBB2.deTraduction par : phpBB-fr.com