FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE  Index du Forum FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE
Forum interactif pour enseignants PES et élèves de lycée
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion




 La connaissance non partagée n'a pas vraiment son utilité. ( D. Desbiens) 
 "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."  Razz  "Le projet n'est pas une fin en soi, c'est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d'apprentissage." Razz "L'enseignant novateur, en entreprenant une démarche de projet, accepte de : 1/ gérer la complexité et l'incertitude; Razz 2/ tenir compte des besoins et des intérêts des apprenants; Razz 3/ créer les conditions permettant l'exercice d'une pensée créatrice: le travail de groupe; Razz 4/ renoncer à la situation magistrale; Razz 5/ agir comme médiateur et non comme dispensateur de savoir." Razz "Selon B. S. Bloom,  3 moments d'évaluation : 1/ en amont du projet : évaluation diagnostique; Razz 2/ au cours du projet : évaluation formative; Razz 3/ en aval du projet : évaluation sommative." Razz
Projet 3 - Séquence 1 - Organiser le récit chronologiquement

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> THÉORIE - ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE - ÉVALUATION -> Niveau 1 AS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Noureddine
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2010
Messages: 709
Masculin
Point(s): 1 913

MessagePosté le: 19.04.11 22:29    Sujet du message: Projet 3 - Séquence 1 - Organiser le récit chronologiquement

Projet 3 : Ecrire une petite biographie romancée. 
Objet d'étude : La nouvelle 
Séquence1 : Organiser le récit chronologiquement. 
  
  
  
C'était un soir d'automne, la lune était à son premier quartier et n'éclairait qu'une partie du ciel. Du brouillard flottait comme une écharpe sur les sinuosités de la Touques. Des bœufs, étendus au milieu du gazon, regardaient tranquillement ces quatre personnes passer. Dans le troisième pré, quelques uns se levèrent, puis se mirent en rond devant elles. 
"Ne craignez rien!" dit Félicité; et, murmurant une sorte de complainte, elle flatta le dos de celui qui se trouvait le plus près; il fit volte-face, les autres l'imitèrent. Mais quand l'herbage suivant fut traversé, un beuglement formidable s'éleva. C'était un taureau que cachait le brouillard. 
Il avança vers les deux femmes. Madame Aubin allait courir."Non! non! Moins vite!" Elles pressaient le pas cependant, et entendaient par derrière un souffle sonore qui se rapprochait. Ses sabots, comme des marteaux, battaient l'herbe de la prairie; voilà qu'il galopait maintenant! Félicité se retourna, et elle arrachait à deux mains des plaques de terre qu'elle lui jetait dans les yeux. Il baissait le mufle, secouait les cornes et tremblait de fureur en beuglant horriblement. Madame Aubin, au bout de l'herbage avec ses deux petits, cherchait, éperdue, comment franchir le haut bord. Félicité reculait toujours devant le taureau, et lui lançait continuellement des mottes de gazon qui l'aveuglaient, tandis qu'elle criait: "Dépêchez-vous! Dépêchez-vous!" 
Madame Aubin descendit le fossé, poussa Virginie, Paul ensuite, tomba plusieurs fois en tâchant de gravir le talus, et à force de courage, y parvint. 
Le taureau avait acculé Félicité contre une claire-voie; sa bave lui rejaillissait à la figure; une seconde de plus, il l'éventrait. Elle eut le temps de se couler entre deux barreaux, et la grosse bête, toute surprise, s'arrêta. 
  
Gustave Flaubert, Un cœur simple, Trois contes (1877) 
  
  
Projet 3 : écrire une petite biographie romancée. 
Objet d'étude : la nouvelle 
Négociation du projet et évaluation diagnostique. 
Objectifs d'apprentissage : 
-         négocier le projet avec les enseignés. 
-         évaluer les pré requis des apprenants. 
  
  
Négociation du projet : 
Q : qu'allons-nous réaliser à la fin de ce projet? 
R : une petite biographie. 
Q : qu'est-ce qu'une biographie? 
      comment est formé le mot "biographie"?  
      bio / graphie 
      vie    écrire 
Q : qu'allons-nous donc écrire? 
R : écrire la vie d'une personne. 
Q : n'importe quelle personne? 
R : non, celle d'une personne remarquable (célèbre) 
Q : vous aimeriez faire la biographie de quelles personnes célèbres? 
R : réponses d'élèves. 
Q : pour retracer la biographie de la personne choisie, vous allez utiliser quels documents? Où irez-vous chercher des informations? 
R : des revues, des coupures de journaux, Internet … 
Consigne : chaque groupe choisira d'écrire la biographie d'une personne différente. 
  
Evaluation diagnostique : 
Q : quel est l'objet de notre étude cette fois? 
R : la nouvelle 
Q : qu'est-ce qu'une nouvelle? 
R : c'est un récit généralement plus court que le roman. 
Q : que raconte le narrateur d'une nouvelle? 
R : une histoire. 
Q : une histoire vraie ou vraisemblable? 
R : vraisemblable (possible). 
Q : quels éléments faut-il mettre en place pour construire un récit? 
R : personnages, lieu, temps, événements … 
  
Consigne : En travaillant à deux (en binômes), rédigez une courte histoire que vous connaissez. 
Lecture et commentaire de quelques travaux d'élèves en classe. 
  
  
Projet 3 : écrire une petite biographie romancée. 
Objet d'étude : la nouvelle 
Séquence1 : organiser le récit chronologiquement. 
Activité d'expression orale et de compréhension de l'oral. 
Support : vignettes p. 162 
Objectifs d'apprentissage : 
Les apprenants seront capables de : 
- prendre la parole pour produire du sens à partir du code iconique. 
  
  
Q : identifiez les personnages présents sur les vignettes. 
R : un réveil matin, un (e)taureau / vache, une personne, un oiseau, un serpent, un œuf … 
Q : quelles interactions voyez-vous entre : 
          - le réveil matin et le panda? 
          - le réveil matin et le taureau? 
          - le réveil matin et la personne? 
Q : quels sont les éléments récurrents? 
R : le réveil matin et le serpent 
Q : quel rapport y a-t-il entre les deux? 
R : la "sonnerie / sonnette" 
Q : qu'est-ce qui sort de l'œuf? Sous quelle forme? 
R : un serpent à sonnette – sous forme d'une montre 
Q : pourquoi? 
R : le serpent à sonnette a une "sonnette biologique" 
  
Consigne :  
Imaginez une histoire en vous appuyant sur ces vignettes. 
  
N.B : Donner la parole aux élèves pour interpréter les vignettes.  
  
  
Projet 3 : écrire une petite biographie romancée. 
Objet d'étude : la nouvelle 
Séquence1 : organiser le récit chronologiquement. 
Activité : compréhension de l'écrit. 
Support: Un cœur simple, (extrait) 
                   Gustave Flaubert 
  
Objectifs d'apprentissage : 
Les apprenants seront capables de repérer : 
  • Le cadre dans lequel se déroule le récit.
  • Les personnages humains, inhumains.
  • Les principaux événements
  • Les marques qui organisent chronologiquement le récit.
  
Sujet de l'expression écrite : 
Vous êtes en visite chez des amis en camping. Un événement imprévu qui met le groupe en danger se produit. Racontez. 
  
Exploitation du para texte. 
Q : Comment se présente le texte? 
R : Sans titre, 5 paragraphes, le nom de l'auteur (G. Flaubert), la source. 
NB: Le 3ème paragraphe est plus dense que les autres. 
  
Hypothèses de sens : 
Q : d'après la source, ce texte, qu'est-ce que c'est? 
R : un conte, un récit, une histoire. 
  
Lecture silencieuse. 
Q (vérification) : que raconte le narrateur de ce texte? 
R : un taureau charge des femmes dans un pré. 
  
Lecture analytique :  
Q : c'était quelle saison? Quel moment de la journée? Qu'est-ce qu'il y avait ce soir-là? 
R : l'automne; le soir; il y avait du brouillard. 
Q : où se passe cette histoire? 
R : en Touques (Basse-Normandie) 
Q : Quel est le temps dominant dans le 1er paragraphe? Pourquoi? 
R : l'imparfait de l'indicatif. Le narrateur décrit. 
Q : relisez le texte et retrouvez les différents personnages. 
Cadre de l'histoire : 
Lieu 
Saison 
Moment de la journée 
Décor 
Personnages 
humains 
inhumains 
Touques 
L'automne 
Le soir 
Le brouillard 
Quatre personnes 
Deux femmes : 
- Félicité 
- Madame Aubin et ses deux petits (Virginie et Paul) 
- des bœufs. 
- un taureau. 
 
Q : Que se passa-t-il au moment où les femmes arrivèrent dans le troisième pré? 
Consigne : soulignez cette phrase qui renvoie au 1er moment du récit. 
R : " quelques uns se levèrent, puis se mirent en rond devant elles" 
Quelques uns : quelques bœufs 
Elles : les quatre personnes. 
Q : Relevez un discours dans le deuxième paragraphe; qui parle? 
R : Félicité : "Ne craignez rien!" = "N'ayez pas peur!" 
Q : D'après ce discours, les bœufs représentaient-ils un danger pour les 4 personnes? 
R : Non. 
Q : à quel moment les femmes se sentirent-elles en danger? 
R : " Mais quand l'herbage suivant fut traversé" 
Consigne : soulignez cette phrase qui renvoie au 2ème moment du récit. 
Q : qu'est-ce qu'elles entendirent? 
R: un beuglement (cri de la bête) formidable.(effrayant) 
            Nature du mot? Adj. Qualificatif. 
Q : Qu'est-ce que c'était? 
R : un taureau que cachait le brouillard. 
Q : Relevez d'autres discours dans le 3ème paragraphe. Qui parle? A qui? 
R : "Non! non! Moins vite!" ; "Dépêchez-vous! Dépêchez-vous!" 
Q : relisez les paragraphes 3, 4, 5 puis complétez la grille suivante. 
  
Suite       de       péripéties (événements) 
L'attaque du taureau 
Le courage de Félicité 
La fuite de Mme Albin 
Il avança vers les deux femmes. 
  
voilà qu'il galopait maintenant! 
  
Il secouait les cornes et tremblait de fureur 
  
Le taureau avait acculé Félicité 
  
La grosse bête s'arrêta. 
Félicité se retourna 
  
Elle arrachait des plaques de terre qu'elle lui jetait dans les yeux. 
  
Félicité reculait, criait 
  
Elle eut le temps de se couler entre deux barreaux. 
Madame Aubin, éperdue, cherchait comment franchir le fossé. 
  
Elle descendit le fossé, poussa les enfants, parvint de l'autre côté. 
 
Consigne : soulignez la phrase qui renvoie au 3ème moment du récit. 
Q : à quels temps sont conjugués les verbes? Quel est le temps dominant? 
R : imparfait (description) / passé simple (narration) 
     Le temps dominant : l'imparfait. 
  
  
Exercice écrit :  
Racontez en 5 à 7 lignes une histoire dans laquelle des personnages humains sont subitement menacés par quelqu'un ou quelque chose. 
  
  
Exercice d'extension (synthèse) : 
  
Relisez le texte, à la maison et analysez-le au moyen de la grille suivante : 
  
Moments 
 du récit 
Découpage 
Contenu 
Observations 
  1. Situation initiale.
  
  
  
  
  1. Elément perturbateur
  
  
  
  1. Evénements
  
  
  
  
  
  
  1. Situation finale
  
  
  
 
  
  
Grille corrigée : 
  
Moments 
 du récit 
Découpage 
Contenu 
Observations 
  1. Situation initiale.
  
C'était un soir d'automne, … devant elles. 
"Ne craignez rien!" l'imitèrent. 
Une domestique, sa maîtresse et ses deux petits. 
Des bœufs tranquilles. 
  
Moment de calme, d'équilibre 
  1. Elément perturbateur
Mais quand … C'était un taureau … brouillard. 
  
Un taureau apparut dans le brouillard 
Rupture de l'équilibre 
  1. Evénements
  
Il avança … Félicité se retourna, … 
 Madame Aubin, …, y parvint. 
  
  
  
Le taureau chargea les deux femmes. 
Félicité se retourna …  
Mme Aubin franchit le haut bord 
  
Suite d'événements 
  1. Situation finale
  
Félicité, acculée, se glissa entre deux barreaux. 
La bête, surprise, s'arrêta. 
Retour au calme 
 
  
  
  
Séquence1 : organiser le récit chronologiquement. 
Activité de langue. 
Support: exercices écrits. 
  
Objectifs d'apprentissage : 
Les apprenants seront capables de : 
-         employer l'imparfait et le passé simple dans un récit. 
-         transposer un récit du passé au présent et vice versa.  
  
Lisez ces deux passages du texte support. Entourez au crayon les verbes employés et soulignez leurs sujets respectifs. 
  
C'était un soir d'automne, la lune était à son premier quartier et n'éclairait qu'une partie du ciel. Du brouillard flottait comme une écharpe 
  
Madame Aubin descendit le fossé, poussa Virginie, Paul ensuite, tomba plusieurs fois en tâchant de gravir le talus, et à force de courage, y parvint. 
  
-         A quel temps sont conjugués les verbes dans le 1er passage? Pourquoi? 
-         Et dans le second passage? Pourquoi? 
·        Alternance : description / narration dans le récit. 
  
Exercice écrit : Récrivez les deux passages au présent de narration. 
  
Exercice écrit :  
Rétablissez le texte original en remplaçant le présent par les temps du récit. 
Par une belle matinée de printemps, Léon, artiste peintre, met la dernière touche à son tableau quand soudain sa voisine Léa vient frapper à coups redoublés à la porte de son atelier. "Il y a un bœuf dans mon jardin", annonce-t-elle pour expliquer son intrusion intempestive. […] 
L'artiste s'empare d'une tige de plante et se met à frapper résolument les flancs de l'animal. Ce dernier interrompt un long moment le travail de mastication auquel il se livre sur les parterres de fleurs de Mademoiselle Léa, puis considère d'un œil interrogateur son tortionnaire. Mademoiselle Léa en fait autant, avec une hostilité plus marquée. Elle n'aime pas que l'on maltraite les bêtes. 
D'après Saki, Nouvelles, éd. Laffont. 
Corrigé : 
mettait , vint, s'empara, se mit, interrompait, se livrait, considéra, fit, n'aimait pas. 
  
Exercice écrit :  
Récrivez autrement la situation finale de ce récit. 
Mademoiselle Léa ………………………………………………………... 
  
Séquence1 : organiser le récit chronologiquement. 
Activité d'expression écrite (entraînement) 
Objectifs d'apprentissage : 
Les apprenants seront capables de : 
-         employer à bon escient le couple imparfait, passé simple dans un court récit. 
-         Produire un récit à partir d'une structure de narration. 
  
  
  
Exercice écrit N° 3, page 189. 
Dans le texte suivant, utilisez le temps qui convient : l'imparfait ou le passé simple. 
  
Le navire (voguer) depuis des jours, et n'avait pas fait escale une seule fois. Pourtant l'équipage (s'affairer), chacun (savoir) parfaitement ce qu'il (devoir) faire. Les marins (hisser) des voiles et en (affaler) d'autres, (resserrer) des cordages et en (desserrer) d'autres, (grimper) aux gréements, (bondir) d'un côté et d'un autre au gré du roulis, tandis que le second du capitaine (veiller) du haut de la passerelle. 
Soudain, du haut du mât, le marin de vigie (s'écrier) : "Terre! Terre en vue droit devant!" le capitaine (surgir) de la cale du bateau, (prendre) place à la proue, (déplier) sa longue vue et (faire) signe à son équipage de barrer à tribord toute. 
  
Corrigé :  
voguait, s'affairait, savait, devait, hissaient, affalaient, resserraient, desserraient, grimpaient, bondissaient, veillait 
s'écria, surgit, prit, déplia, fit. 
Remarque : alternance imparfait (description) / passé simple (narration) 
  
Récrivez à partir de : "Soudain ... jusqu'à  fin de texte" à la 1ère personne du singulier. 
  
Récrivez ce récit en gardant la même structure : 
La voiture ………………………………………………………………… Pourtant,  le conducteur ………………………………………………….. 
Soudain,  …………………………………………………………………. 
  
  
Correction collective de l'exercice écrit : choisir un travail d'élève pertinent. 
  
  
Séquence1 : organiser le récit chronologiquement. 
Activité d'expression écrite (préparation) 
  
Rappel du sujet : 
  
Sujet de l'expression écrite : 
Vous êtes en visite chez des amis en camping. Un événement imprévu qui met le groupe en danger se produit. Racontez. 
  
Lecture / découverte des mots clés. 
Questions du professeur 
Réponses souhaitées 
- Qui raconte? 
- A quelle personne faut-il écrire? 
- Chez qui êtes-vous? 
- Où? 
  
- Quand? 
- A quelle occasion? 
- Quel temps allez-vous employer pour planter le cadre du récit? 
  
- Quel mot allez-vous employer pour déclencher les événements? 
- Qui allez-vous faire intervenir? 
  
  
- Quel temps allez-vous employer? 
- Combien de parties votre devoir devra-t-il comporter? 
-         "je" 
-         1ère personne 
-         des amis, … 
-         en montagne, au bord de la mer … 
-         un week-end … 
-         pendant les vacances … 
-         l'imparfait de l'indicatif 
  
  
-         Soudain, brusquement … 
  
-         un actant (personnage)  opposant 
-         les autres personnages 
-         Le passé simple. 
-         trois parties 
 
  
Grille d'évaluation : 
Critères de réussite 
Indicateurs 
Evaluation 
- J'ai planté un cadre pour mon récit 
- Circonstance 
- temps / - lieu 
- personnages (humains / inhumains) 
04 points 
- J'ai rompu l'équilibre premier. 
- soudain 
- personnage "menaçant". 
- passé simple 
03 points 
- j'ai mis une suite d'événements 
- agissements et réactions des personnages 
- discours des personnages 
- passé simple 
06 points 
- J'ai mis une situation finale 
- dénouement heureux 
- imparfait. 
03 points 
- j'ai écrit mon récit à la 1ère personne du singulier.. 
- indices de la 1ère pers. du sing.  
02 points 
- J'ai vérifié les accords sujets / verbes 
- accords : sujets / verbes 
02 points (moins de 4 fautes) 
 
  
  

_________________
A cœur vaillant rien d'impossible.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 19.04.11 22:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> THÉORIE - ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE - ÉVALUATION -> Niveau 1 AS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
-- Theme by ShadyNeighbor - EQ graphic from www.freeclipart.nu/ --
Theme Converted for phpBB2.0.4 by phpBB2.deTraduction par : phpBB-fr.com