FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE  Index du Forum FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE
Forum interactif pour enseignants PES et élèves de lycée
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion




 La connaissance non partagée n'a pas vraiment son utilité. ( D. Desbiens) 
 "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."  Razz  "Le projet n'est pas une fin en soi, c'est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d'apprentissage." Razz "L'enseignant novateur, en entreprenant une démarche de projet, accepte de : 1/ gérer la complexité et l'incertitude; Razz 2/ tenir compte des besoins et des intérêts des apprenants; Razz 3/ créer les conditions permettant l'exercice d'une pensée créatrice: le travail de groupe; Razz 4/ renoncer à la situation magistrale; Razz 5/ agir comme médiateur et non comme dispensateur de savoir." Razz "Selon B. S. Bloom,  3 moments d'évaluation : 1/ en amont du projet : évaluation diagnostique; Razz 2/ au cours du projet : évaluation formative; Razz 3/ en aval du projet : évaluation sommative." Razz
La fureur de lire la presse (extrait)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes argumentatifs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Noureddine
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2010
Messages: 709
Masculin
Point(s): 1 913

MessagePosté le: 16.03.11 23:12    Sujet du message: La fureur de lire la presse (extrait)

     J’aurais beau écouter toutes les radios et regarder toutes les télés, je ne pourrais pas me passer de lire la presse. Ce besoin irrésistible m’a parfois poussé, lors de vacances dans des pays lointains, à des expéditions longues et compliquées pour obtenir un journal, quel qu’il soit, parce que j’espérais y déchiffrer un semblant de température du monde… 
Mais que m’apporte donc cette lecture de la presse, que les autres médias ne parviennent jamais à m’offrir ?  
[…]  
  
                 Seule la presse écrite a le loisir et l’espace d’afficher des références, de faire  se croiser tableaux, statistiques et commentaires afin d’élucider pour le lecteur un fait ou un déroulement des faits, qui, livrés brut par le son ou ; l’image, n’ont, parfois, aucun sens. Elle seule peut prendre et donner un recul à l’histoire immédiate qui se fait au jour le jour, elle seule a le mérite de cadrer les choses et d’explorer le passé, tout en tablant sur l’avenir. Car on peut toujours revenir sur un article, retrouver un journal, le relire, alors qu’il est beaucoup plus difficile de pratiquer ce que l’on pourrait appeler « l’arrêt sur image » permanent.  

 
                 Enfin, et ce n’est pas la moindre qualité de la presse, il y a le style, l’écriture, le talent, et les personnalités qui signent chroniques, portraits, interviews ou reportages. Dans un monde aseptisé, au vocabulaire pauvre et standardisé, un tour de phrase, une réflexion et une manière d’écrire font toute la différence et s’impriment plus profondément en vous que l’image. Ce n’est pas un hasard si, encore aujourd’hui, lorsqu’un écrivain ou un homme politique veulent exprimer la singularité de leur opinion ou témoigner de leur expérience, ils choisissent un grand quotidien.  
  
                 Dirais-je enfin, qu’il existe une autre jouissance dans le maniement du papier imprimé – cette notion, que l’on ressent en feuilletant le corps d’un journal, que l’on possède entre ses mains le fruit d’un considérable travail et que, derrière ces milliers de mots, ces titres, ces intertitres, ces légendes, ces dessins et photos, se profile toute une profession, faite d’artisans et parfois d’artistes. Ainsi se dessine un univers très humain, l’héritage direct du grand Gutenberg.  

 
                                                                       Phillipe labro, la fureur de lire la presse.      

_________________
A cœur vaillant rien d'impossible.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 16.03.11 23:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> BANQUE DE TEXTES -> Textes argumentatifs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
-- Theme by ShadyNeighbor - EQ graphic from www.freeclipart.nu/ --
Theme Converted for phpBB2.0.4 by phpBB2.deTraduction par : phpBB-fr.com