FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE  Index du Forum FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE
Forum interactif pour enseignants PES et élèves de lycée
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion




 La connaissance non partagée n'a pas vraiment son utilité. ( D. Desbiens) 
 "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."  Razz  "Le projet n'est pas une fin en soi, c'est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d'apprentissage." Razz "L'enseignant novateur, en entreprenant une démarche de projet, accepte de : 1/ gérer la complexité et l'incertitude; Razz 2/ tenir compte des besoins et des intérêts des apprenants; Razz 3/ créer les conditions permettant l'exercice d'une pensée créatrice: le travail de groupe; Razz 4/ renoncer à la situation magistrale; Razz 5/ agir comme médiateur et non comme dispensateur de savoir." Razz "Selon B. S. Bloom,  3 moments d'évaluation : 1/ en amont du projet : évaluation diagnostique; Razz 2/ au cours du projet : évaluation formative; Razz 3/ en aval du projet : évaluation sommative." Razz
Exercices divers.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> THÉORIE - ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE - ÉVALUATION -> Des exercices pratiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
prof19
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2011
Messages: 186
Masculin
Point(s): 488

MessagePosté le: 04.02.11 21:36    Sujet du message: Exercices divers.

I.    Une proposition enchâssée
La relative est une phrase, comprenant un sujet, un verbe et ses compléments, enchâssée dans une autre phrase. 
Voici deux phrases indépendantes: 
Phrase A - Tout à coup, s'éleva un vent violent. 
Phrase B - Ce vent violent soufflait en tornade. 
Je transforme la phrase B en relative. Le groupe nominal commun, ("un vent violent"), se transforme en pronom relatif. 
Phrase transformée: Tout à coup, s'éleva un vent violent qui soufflait en tornade. 
II. Sa nature
Proposition Subordonnée 
C'est une proposition "subordonnée", c'est-à-dire qu'elle dépend d'un autre mot, qu'elle complète un mot d'une autre proposition. 
ex (ci-dessus): "qui soufflait en tornades" complète "un vent violent". 
III.Fonction
Cette proposition subordonnée complète toujours un nom. Elle a la même valeur qu'un adjectif qualificatif: elle décrit le nom, donne des précisions sur la chose ou la personne dont on parle. On peut souvent la remplacer par un adjectif, ou un participe... 
Relire les exemples ci-dessus: on pourrait dire: Un vent violent soufflant en rafales... 
De même : Les arbres que j’ai plantés dans mon jardin peut devenir les arbres plantés dans mon jardin. 
 Exercices  
Les propositions subordonnées sont-elles des relatives ou des conjonctives? 
1 - Il me vient une idée que je souhaite exprimer. 
2 - L'idée que l'un de vous coure des risques me bouleverse. 
3 - La certitude que je serais dédommagé atténuait mon tracas. 
4 - L'assurance qu'il affiche dissimule une grande fragilité. 
5 - L'orateur a des convictions qu'il expose ardemment. 
6 - Le juge a l'intime conviction que le prévenu est coupable. 
7 - Je crains que vous m'ayez mal compris. 
8 - Le programme de géographie que nous étudions cette année est passionnant. 
9 - J'affirme que les choses se sont passées de cette façon. 
10 - Il jura ses grands dieux qu'il ne savait rien. 
  
1 - Le vélo que Roméo vient d'acheter est de même marque que le mien. 
2 - Je reconnais que les responsabilités de cet accident sont partagées. 
3 - Martine a reçu d'Argentine la réponse qu'elle attendait. 
4 - Nous souhaitons que la réponse soit favorable. 
5 - Le livre que vous m'avez recommandé est épuisé. 
6 - On m'a dit que Georges allait changer prochainement d'emploi. 
7 - Cette histoire que l'on raconte partout est-elle vraie? 
8 - Je veux dans cette histoire que l'on me dise la vérité. 
9 - Le chien et la chienne, pauvres bêtes que j'ai adoptées, ne se quittent plus. 
10 - Le malade disait dans son délire qu'il voulait sortir. 
IV. Confusions à éviter A.  Relatives et conjonctives par "Que
La conjonctive introduite par "que" complète un verbe. 
ex: Je sais qu'il va venir. 
  "Qu'il va venir" complète "je sais" 
  "Que" disparaît dans : il va venir, je sais. 
La relative introduite par "que" complète un nom. 
ex: Le chat que je regarde dort. 
  "Que je regarde" complète "le chat". 
  "Que" remplace "le chat" (je regarde le chat). 
Exercices 
Les propositions subordonnées sont-elles des relatives ou des conjonctives ?Cherchez quel mot (nom ou verbe) la subordonnée complète. 
1 - Il me vient une idée que je souhaite exprimer. 
2 - L'idée que l'un de vous coure des risques me bouleverse. 
3 - La certitude que je serais dédommagé atténuait mon tracas. 
4 - L'assurance qu'il affiche dissimule une grande fragilité. 
5 - L'orateur a des convictions qu'il expose ardemment. 
6 - Le juge a l'intime conviction que le prévenu est coupable. 
7 - Je crains que vous m'ayez mal compris. 
8 - Le programme de géographie que nous étudions cette année est passionnant. 
9 - J'affirme que les choses se sont passées de cette façon. 
10 - Il jura ses grands dieux qu'il ne savait rien. 
  
1 - Le vélo que Roméo vient d'acheter est de même marque que le mien. 
2 - Je reconnais que les responsabilités de cet accident sont partagées. 
3 - Martine a reçu d'Argentine la réponse qu'elle attendait. 
4 - Nous souhaitons que la réponse soit favorable. 
5 - Le livre que vous m'avez recommandé est épuisé. 
6 - On m'a dit que Georges allait changer prochainement d'emploi. 
7 - Cette histoire que l'on raconte partout est-elle vraie? 
8 - Je veux dans cette histoire que l'on me dise la vérité. 
9 - Le chien et la chienne, pauvres bêtes que j'ai adoptées, ne se quittent plus. 
10 - Le malade disait dans son délire qu'il voulait sortir. 
  
  
B.  Relatives et interrogatives indirectes
La relative complète un nom. 
L'interrogative indirecte complète un verbe, et pose une question de façon indirecte. 
Dans ce cas, "qui", "que", "quoi", sont des pronoms interrogatifs; "où" est un adverbe interrogatif. Pronom relatif 
C.  Autres emplois
"Que" peut aussi être adverbe de négation employé avec "ne" dans: "ne...que" 
ex: Il ne voit que par lui.  
V. Fonction de la relative: A.  Complément de l'antécédent
La proposition subordonnée relative ne peut avoir qu'une seule fonction: complément de l'antécédent. L'antécédent est le mot que la relative complète. 
Les chiens que j'élève sont très affectueux. 
Fonction de la relative "que j'élève": complément de l'antécédent "les chiens". 
B.  Nuances circonstancielles
La relative peut apporter une information à valeur circonstancielle. 
Le cheval, qui prit peur, s'emballa. (Cause). 
Denis, qui est un garçon courageux, prit peur. (Opposition). 
Je cherche un homme qui puisse soigner mon chien. (But). 
La fonction de la relative reste "complément de l'antécédent", mais elle exprime une nuance circonstancielle. 
C.   Exercices 1.    Exercice 1
Transformez les phrases comprenant une relative en deux indépendantes. 
Encadrez les propositions relatives, soulignez le mot qu'elles complètent, puis donnez leur fonction. 
1 - L'homme qui marche devant moi porte un chapeau bizarre. 
2 - Il a été retenu par des affaires qui ne souffraient aucun retard. 
3 - Tu ne comprends pas grand chose aux histoires que je raconte. 
4 - Les événements dont je relate la chronologie se situent dans un lointain passé. 
5 - Je fais allusion à des choses auxquelles peu de gens attachent de l'importance. 
6 - L'endroit où je t'attendrais devra être tenu secret. 
7 - Les arbres qui gardent leur feuillage en hiver sont souvent ceux qui poussent le plus vite. 
8 - On fait rarement confiance aux gens qu'on ne connaît pas. 
9 - Si vient un homme qui me demande, dites que je ne suis pas là. 
10 - Que les trois qui souhaitaient des explications supplémentaires restent un peu après la séance. 
2.    Exercice 2
Faites, des deux indépendantes, une seule phrase comprenant une subordonnée relative. 
Il y a deux solutions: transformer la phrase a) en relative, ou la phrase b); faites d'abord la première solution, puis la seconde. 
1 - a) Un homme se promène devant moi. 
    b) Il porte un enfant dans ses bras. 
2 - a) Un écrivain célèbre vient d'entrer dans le salon. 
    b) J'aime beaucoup ses livres. 
3 - a) Jeanne m'a écrit qu'elle arriverait à trois heures. 
    b) Jeanne n'est jamais à l'heure. 
4 - a) J'aime changer chaque année le lieu de mes vacances. 
    b) Ce lieu n'est pas toujours un bord de mer. 
5 - a) L'hiver, il fait froid. 
    b) Je n'aime pas l'hiver. 
             
 Types de relatives 
D.  Explicatives
ex: Cette agglomération, qui n'était qu'une bourgade, est devenue une ville. 
Si on supprime la relative, la phrase garde son sens: 
Cette agglomération est devenue une ville. 
C'est une relative explicative. La relative explicative n'apporte qu'une précision supplémentaire; on peut la retrancher. 
E.  Déterminatives
Il nous rejoindra dans les jours qui viennent. 
Si on supprime la relative, la phrase perd son sens:  
Il nous rejoindra dans les jours (!) 
C'est une relative déterminative. La relative déterminative est nécessaire au sens de la phrase; on ne peut pas la retrancher. 
F.  Exercices
Dans les phrases suivantes, les propositions relatives sont-elles explicatives ou déterminatives? 
1 - Je viens chercher les photos que je vous ai données à développer jeudi. 
2 - Une toute vieille femme qui semble endormie est presque couchée dans un grand fauteuil. 
3 - J'ai acheté le livre dont tu m'avais parlé. 
4 - Une dame qui cherchait son chemin m'aborda dans la rue. 
5 - Son cocher qui était fatigué s'était endormi. 
6 - Les sourires qui blessent ne sont que des grimaces. 
7 - Ce sourire qui fut mal interprété mit le juge en colère. 
8 - Les jours où nous étions heureux sont loin. 
9 - Certains jours, où le temps était particulièrement beau, nous nous promenions dans le parc. 
10 - Pendant toute l'année qui précéda, il ne mit pas les pieds à la maison. 
VI. Le pronom relatif A.  Fonction
Le pronom relatif complète un mot de la proposition relative elle-même. 
Pour trouver sa fonction, il faut d'abord le remplacer par son antécédent. Pour cela, on transforme la relative en indépendante. 
ex1: Le chapeau que je porte est vieux. 
              Je porte un chapeau. 
              Fonction: COD de porte. 
ex2: L'homme dont je parle part demain. 
           Je parle de l'homme. 
           Fonction: COI de parle. 
B.   Forme
La forme du pronom relatif change suivant sa fonction.         
Apprenez le tableau suivant: 
Fonction 
Antécédent animé 
Antécédent non animé 
Antécédent neutre (cela, rien, quelque chose) 
Sujet
Qui 
Qui 
Qui 
Attribut
Que 
(peu usité) 
(peu usité) 
COD
Que 
Que 
Que 
CDN
Dont 
Dont 
Dont 
COI avec « de »
Dont 
Dont 
Dont 
COI avec « à »
à qui 
Auquel 
à quoi 
Compl d’attribution
à qui 
Auquel 
à quoi 
CCL
Chez qui 
 
 
Autres compl circ
Prép + qui 
Prép + lequel 
Prép + quoi 
  
A retenir: la forme du pronom relatif varie avec: 
  a) sa fonction 
  b)la nature de l'antécédent (animé ou non animé) 
C.   Genre et nombre
Le pronom relatif a toujours le même genre et le même nombre que son antécédent. 
ex: Je connais des personnes qui, pas folles, s'installent toujours aux meilleures places. 
             Qui: Féminin, Pluriel. 
Ainsi, "lequel" changera de forme suivant son antécédent: 
SINGULIER 
PLURIEL 
Masculin 
Féminin 
Masculin 
Féminin 
lequel
laquelle
lesquels
lesquelles
duquel
de laquelle
desquels
desquelles
auquel
à laquelle
auxquels
auxquelles
De même, le pronom relatif est à la même personne que son antécédent. 
ex: Mon frère et moi, qui allons ensemble à l'école, nous nous entendons bien. 
Moi qui ai déjà pris l'avion, je suis prêt à repartir de la même façon. 
D.   Exercices 1.    Exercice 1
Indiquez l'antécédent et la fonction du pronom relatif. 
1 - La maison dont vous êtes locataire va être démolie. 
2 - C'est un homme dont le grand souci est de gagner de l'argent. 
3 - Je vous remercie vivement des cadeaux dont vous m'avez comblé. 
4 - Il la plus grande admiration pour les ancêtres dont il descendait. 
5 - La bibliothèque municipale a hérité d'un lot de livres dont la plupart n'ont guère d'intérêt. 
  
2.    Exercice 2
Insérez,  à la place des parenthèses,  une proposition relative; Utilisez pour chacune un pronom relatif différent. 
1 - A midi, j'ai déjeuné avec un camarade (...). 
2 - Les tomates (...) sont à peine mûres. 
3 - Un nouveau champion est né. En effet, l'exploit (...) le place parmi les meilleurs. 
4 - La voiture (...) appartenait à un médecin. 
5 - Ce nouveau film, (...), va faire fureur dans les salles. 
3.    Exercice 3
Trouvez la fonction du pronom relatif après avoir transformé la relative en indépendante. 
1 - Ils ont acheté une commode dont on ne connaît pas l'âge, mais à laquelle on donnerait au moins deux siècles. 
2 - Ces arbres sous lesquels nous sommes et grâce auxquels mon jardin est si agréable, m'ont coûté des semaines d'effort pendant lesquelles je ne me suis que peu reposé. 
3 - L'endroit où il a ses vacances a été tenu secret pour qu'il ne soit pas dérangé par les gêneurs dont il n'arrive pas à se débarrasser pendant l'année. 
4 - Les fruits que je récolte ne viennent pas tous de mon verger, qui ne saurait suffire à ma consommation, laquelle est très importante en été. 
5 - Les pays dont il parle et qu'il connaît bien se situent tous aux antipodes, où il passe la moitié de sa vie. 
  
VII. Exercices complémentaires
1. Complétez les phrases suivantes à l’aide des pronoms relatifs simples qui conviennent. 
Les prévisions                    donne la météo ne sont guère favorables. — Il grimpa quatre à quatre le petit escalier ____________ montait au grenier (J. L’Hôte). 
— Adrienne se souvint de la mercerie ___________ lui avait parlé Mme Legras <J. Green). — L’école ____________ nous habitions se trouvait dans un quartier extérieur de Lunéville <J. L’Hôte). — Nous pénétrâmes dans le jardin, était derrière la maison, par une petite porte la serrure était cassée 
 (A.      Vialatte). 
2. Complétez les phrases suivantes à l’aide des pronoms relatifs compo­sés qui conviennent. 
Le monde dans ________________ nous vivons est dangereux. — La victoire après _________________ notre équipe courait depuis si longtemps nous a enfin souri. —J’ignore tout des circonstances dans ________________ a pu se produire cet acci­dent. — Dans la boutique de ce brocanteur s’entassent d’infâmes vieilleries au milieu ________________ on découvre parfois quelques objets de valeur. — Au bord du petit ruisseau immobile et noir ________________ ne conduit aucun sentier nous avons enfin trouvé la solitude (V. Larbaud). 
  
3. Transformez chacune des phrases suivantes en un groupe nominal com­portant une subordonnée relative et insérez ce groupe nominal dans une phrase de votre composition. N.B. Le pronom relatif à utiliser vous est donné entre parenthèses. Le sujet de la phrase à composer est en italique. 
  
EXEMPLE J’ai pris l’autobus (que) 
L’autobus que j’ai pris était bondé. 
1.     La BMW nous a dépassés (qui) 
2.     Je n’avais pas revu mes cousins depuis juillet. (que) 
3.         Nous habitons dans la banlieue nord. <où) 
4.         Je passe par la rue de Paris pour aller au collège. <laquelle) 
5.         Annie nous a montré les photos du mariage de Marc. <que) 
6.         Tu m’avais parlé du dernier roman de Christine de Rivayre. <dont) 
  
4. Chacune des phrases suivantes comporte une subordonnée relative. Relevez dans le tableau ci-dessous le pronom qui l’introduit en préci­sant la fonction de ce pronom. 
  
1. J’ai découvert un petit bistrot qui fait de l’excellente cuisine.  
2. La route que vous m’aviez indiquée est actuellement fermée pour travaux.  
3. Martine utilise une nouvelle marque de lessive dont j’ai malheureusement oublié le nom.  
4. L’hôtel où nous sommes descendus nous a été recommandé par nos amis. 
5. La persévérance, voilà une qualité dont tu manques singulièrement. 
6. Stéphanie est passée me voir le jour même où je rentrais à Paris.  
7. Édouard a obtenu un 18 en français dont il n’est pas peu fier.  
8. La concierge est une personne de confiance à qui vous pouvez laisser en toute sécurité les clefs de votre appartement.  
9. Le soir, je me mis à l’affût près d’une source dans laquelle un lion avait coutume de venir boire. (Maurois) 
             PHRASE                        
PRONOM 
FONCTION 
1
 
 
2
 
 
3
 
 
4
 
 
5
 
 
6
 
 
7
 
 
8
 
 
9
 
 
  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 04.02.11 21:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> THÉORIE - ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE - ÉVALUATION -> Des exercices pratiques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
-- Theme by ShadyNeighbor - EQ graphic from www.freeclipart.nu/ --
Theme Converted for phpBB2.0.4 by phpBB2.deTraduction par : phpBB-fr.com