FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE  Index du Forum FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE
Forum interactif pour enseignants PES et élèves de lycée
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion




 La connaissance non partagée n'a pas vraiment son utilité. ( D. Desbiens) 
 "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."  Razz  "Le projet n'est pas une fin en soi, c'est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d'apprentissage." Razz "L'enseignant novateur, en entreprenant une démarche de projet, accepte de : 1/ gérer la complexité et l'incertitude; Razz 2/ tenir compte des besoins et des intérêts des apprenants; Razz 3/ créer les conditions permettant l'exercice d'une pensée créatrice: le travail de groupe; Razz 4/ renoncer à la situation magistrale; Razz 5/ agir comme médiateur et non comme dispensateur de savoir." Razz "Selon B. S. Bloom,  3 moments d'évaluation : 1/ en amont du projet : évaluation diagnostique; Razz 2/ au cours du projet : évaluation formative; Razz 3/ en aval du projet : évaluation sommative." Razz
2010 : Baccalauréat_langues_étrangères_sujet N° 1

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> THÉORIE - ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE - ÉVALUATION -> Sujets de baccalauréat et corrigés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Noureddine
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2010
Messages: 709
Masculin
Point(s): 1 913

MessagePosté le: 07.01.11 20:53    Sujet du message: 2010 : Baccalauréat_langues_étrangères_sujet N° 1

Baccalauréat 2010.
Filière : Langues étrangères.


Sujet N° 1
Le cœur et l'Apartheid 

    Le cœur et l'Apartheid L'année 1968 a bien commencé en Afrique du Sud. Non seulement le professeur Barnard a réussi, pour la deuxième fois, la phase chirurgicale d'une greffe du cœur, mais l'apartheid, cette ségrégation légale des Noirs par les Blancs, a été enfin aboli, et de la plus éclatante façon.
    Comment interpréter autrement ce qui vient de se passer ?
    Imaginons qu'un Noir cardiaque, en péril de mort, ait reçu, à la place de son cœur défaillant, celui d'un citoyen blanc venant juste de rendre le dernier soupir. De mauvais esprits n'auraient pas manqué de dénoncer, à cette occasion, un paternalisme particulièrement hypocrite.
    Là, au contraire, le cœur greffé à un Blanc est bien celui d'un métis de 24 ans, donc d'un Noir. Nous savons tous, en effet,que dans les États racistes neuf gouttes sur dix de sang blanc ne font pas un homme blanc, mais qu'une goutte de sang coloré suffit à faire un Noir.
    Le Dr Blaiberg, bénéficiaire de la greffe, à qui l'on demandait, par précaution élémentaire, s'il ne voyait pas d'inconvénient à recevoir le cœur d'un métis, a d'ailleurs déclaré : « Non, la couleur de peau m'est indifférente ». Phrase révolutionnaire dans un pays où la vie, l'éducation, l'amour, la maladie et jusqu'à la mort elle-même ont toujours été soumis au régime de la pire discrimination raciale.
    On me pardonnera, j'espère, d'évoquer ici une expérience personnelle. Vers la fin de la dernière guerre, en Allemagne, les hasards de la balistique ennemie m'obligèrent à subir, en toute hâte, une abondante transfusion sanguine.
    « Je vous préviens, me dit le chirurgien militaire, nos ampoules de plasma nous sont fournies par l'armée américaine. C'est du sang de nègre américain dont je vais envoyer une bonne giclée dans les veines, si vous voulez continuer à vivre. Je pense que vous n'y voyez pas d'inconvénient ».
    Je dus lui répondre que du sang apache ou papou ferait aussi bien l'affaire.
    En revanche, je ne doute pas qu'en Afrique du Sud cette affaire de greffe ne simplifie beaucoup, désormais, les affaires de cœur entre personnes de couleurs différentes. Comment le Dr Blaiberg, s'il survit, refuserait-il, en effet, la main de sa fille à l'un des frères de cet homme noir dont il n'a pas refusé le plus vital des organes ? Comment n'exigerait-il pas, même s'il a le cœur "à droite", que le droit de vote soit immédiatement accordé à ces mêmes Noirs, exactement comme l'un de ceux-ci lui a accordé le droit de vivre ?
    Autrement dit, comment la plus inhumaine des lois créées par l'homme résisterait-elle à ce nouveau langage du cœur ?
    En vérité, au début de cette chronique, j'exagérais un peu ou du moins j'anticipais. Non, ce n'est pas tout à fait vrai : l'apartheid sud-africain n'est pas encore aboli. Mais jurons qu'il ne s'agit plus maintenant que d'une question d'heures.

Michel DROIT.
Quotidien français Le Figaro du 05 janvier 1968
 
QUESTIONS.I. COMPREHENSION : (12 points) 
1. L'auteur de ce texte est : 
• Un historien.
• Un journaliste.
• Un sociologue.
Recopiez la bonne réponse.
2. Quelle définition est donnée de l'apartheid dans le texte ?
3. A qui renvoient les pronoms« me » - « je » et « je »dans les phrases suivantes ?
• « on me pardonnera ... »
• « Je ne doute pas ... »
• « Je vous préviens ... » 
4. Relevez du texte 4 termes ou expressions qui renvoient à « apartheid ». 
5. « Mais jurons qu'il ne s'agit plus maintenant que d'une question d'heures ».
L'adverbe « maintenant »renvoie à :
• La fin de la dernière guerre.
• L'année 1968.• L'année 2007.
Recopiez la bonne réponse. 
6. « Je dus lui répondre que du sang apache ou papou ferait aussi bien l'affaire ». 
L'auteur utilise le conditionnel pour exprimer :
• Un souhait.
• Un doute
• Une éventualité.
Recopiez la bonne réponse 
7. " Autrement dit, comment la plus inhumaines des lois créées par l'homme, résisterait-elle à ce nouveau langage du cœur?" 
Cette phrase veut dire: 
• La plus inhumaine des lois résiste au nouveau langage du cœur.
• La plus inhumaine des lois ne résiste pas au nouveau langage du cœur.
• La plus inhumaine des lois pose problème au nouveau langage du cœur.
Recopiez la bonne réponse.
8. « Non, ce n'est pas tout à fait vrai : l'apartheid sud-africain n'est pas encore aboli. »
Les deux points ( : ) servent à exprimer : 
• Une illustration
• Une explication
• Une définition
Recopiez la bonne réponse.
9. Quelle est l'intention de l'auteur dans ce texte?
10. Proposez un autre titre, puis justifiez votre choix.



II. PRODUCTION ÉCRITE : (08 points)
Traitez un sujet au choix:
1. Le texte que vous venez de lire: "le cœur de l'apartheid" a plu énormément au directeur de votre établissement.
Vous êtes un des rédacteurs de votre journal scolaire et il vous demande d'en faire un compte rendu critique (15 lignes environ). Rédigez ce compte rendu.

2. Les enfants sahraouis vivent une situation dramatique. Vous êtes membre d'une association pour l'autodétermination du peuple sahraoui; rédigez un texte que vous adresserez au secrétaire général de l' ONU pour dénoncer la situation que vivent les enfants du Sahara Occidental.




Corrigé et barème du sujet N° 1 :
I. COMPRÉHENSION DE L'ÉCRIT: (12 points)
1- Michel Droit est: un journaliste....1.
2- Définition: 1er §: cette ségrégation légale des Noirs par les Blancs . (accepter d'autres reformulations)...1,5.
3- me = le journaliste.
je = le journaliste.
je = le chirurgien. ... 0,5 X 3.
4- Afrique du sud- ségrégation- noirs- blancs- aboli- métis- racisme- sang coloré_ sang nègre- Etats racistes- discrimination raciale- couleurs différentes- apartheid- Sud-africain- la plus inhumaine des lois....0,25 X 4.
5- l'année 1968...1.
6- une éventualité...1.
7- ...ne résiste pas ...1.
8- une explication...1.
9- Intention de l'auteur: montrer que le racisme n'est pas encore aboli...1,5.
noter sur 0,5 la réponse: informer le lecteur.
10- Accepter tout titre en relation avec la thématique avec justification ...1 + 0,5.



II. PRODUCTION ECRITE: (08 points)
Compte rendu :
Organisation de la production...(03 points)
Planification de la production...(02 points)
Utilisation de la langue de façon appropriée...(03 points.)

Production écrite : ( idem)
 
 
_________________
A cœur vaillant rien d'impossible.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 07.01.11 20:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> THÉORIE - ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE - ÉVALUATION -> Sujets de baccalauréat et corrigés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
-- Theme by ShadyNeighbor - EQ graphic from www.freeclipart.nu/ --
Theme Converted for phpBB2.0.4 by phpBB2.deTraduction par : phpBB-fr.com