FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE  Index du Forum FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE
Forum interactif pour enseignants PES et élèves de lycée
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion




 La connaissance non partagée n'a pas vraiment son utilité. ( D. Desbiens) 
 "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."  Razz  "Le projet n'est pas une fin en soi, c'est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d'apprentissage." Razz "L'enseignant novateur, en entreprenant une démarche de projet, accepte de : 1/ gérer la complexité et l'incertitude; Razz 2/ tenir compte des besoins et des intérêts des apprenants; Razz 3/ créer les conditions permettant l'exercice d'une pensée créatrice: le travail de groupe; Razz 4/ renoncer à la situation magistrale; Razz 5/ agir comme médiateur et non comme dispensateur de savoir." Razz "Selon B. S. Bloom,  3 moments d'évaluation : 1/ en amont du projet : évaluation diagnostique; Razz 2/ au cours du projet : évaluation formative; Razz 3/ en aval du projet : évaluation sommative." Razz
L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> THÉORIE - ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE - ÉVALUATION -> Niveau 3 AS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Noureddine
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2010
Messages: 709
Masculin
Point(s): 1 913

MessagePosté le: 03.01.11 18:54    Sujet du message: L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

L’approche par les compétences de base : 
L’approche par les compétences de base repose essentiellement sur les travaux de De Ketele à la fin des années 80, basés sur la notion d’objectif terminal d’intégration. 
Développée sous le terme pédagogie de l’intégration (Roegiers, 2000), l’approche a été opérationnalisée par le BIEF progressivement dans plusieurs pays d’Europe et d’Afrique depuis les années 90, essentiellement au niveau de l’enseignement primaire et moyen (l’école de base), ainsi que de l’enseignement technique et professionnel. 
Basée sur le principe de l’intégration des acquis, notamment à travers l’exploitation régulière de situations d’intégration et l’apprentissage à résoudre des tâches complexes, la pédagogie de l’intégration tente de combattre le manque d’efficacité des systèmes éducatifs (voir ci-dessous les résultats de l’expérimentation). 
La pédagogie de l’intégration. 
Introduction
Lorsqu’on consulte la littérature de la Pédagogie (pédagogie participative, pédagogie de la découverte, etc.), la méthode d’enseignement qui permet le mieux de s’assurer du degré des acquisitions est la Pédagogie de l’Intégration. Elle peut renseigner l’enseignant avec précision, une fois que la tâche proposée est évaluée, de la capacité réelle de chaque élève à transférer ces apprentissages dans la vie quotidienne, dans sa scolarité, son entourage, son milieux, etc. 
1. Approche par l’intégration des acquis : 
Il n’existe d’intégration que lorsqu’il y a apprentissage. Cette pédagogie permet de vérifier immédiatement après chaque activité si l’élève est capable de sélectionner parmi ses apprentissages ce qu’il doit intégrer dans sa production. Il s’agit de le placer devant des situations simples et concrètes lui permettant de réinvestir ses acquis dans son discours, oral ou écrit. Si l’élève ne réemploie pas ses acquis et ses compétences, il les perd : « we use it or we lose it », disent les Anglais. 
2. Objectifs de cette pédagogie : 
L’objectif principal de cette pédagogie est de préparer l’élève à produire des discours cohérents face à n’importe quelle situation complexe qui nécessite une action ou une réaction verbale ordonnée de sa part. C’est aussi le préparer à l’écrit (et à la parole) en classe, en intégrant dans un discours inédit, original et spontané les différentes acquisitions langagières capitalisées. Si cet élève ne peut pas intégrer ses acquis face à ces situations, il ne pourra pas dépasser l’opération de restitution de ce qu’il aura appris, donc il ne pourra faire usage que de sa capacité de mémorisation, aux dépens de ses capacités d’analyse, de synthèse, etc.  
3. Les Situations : 
a)  La Situation d’Intégration Partielle : 
Il s’agit de mettre l’élève devant une situation où il doit reproduire les savoirs et les savoir-faire dans un discours cohérent et bref. C’est un moment d’entraînement progressif à l’écrit. Ces situations peuvent se réaliser principalement en fin de séance d’Activité de Langue (lexique, grammaire, orthographe, conjugaison). La multiplication de ces situations limitées dans le temps permet de conduire l’élève petit à petit vers la Production Ecrite Finale. 
Illustrations : 
Objet d’étude. 
Mise en situation. 
Systématisation. 
Applications. 
a) Situation d’Intégration Partielle. 
Dans le cadre de l’étude du discours argumentatif. 
Activités de langue : Syntaxe ou lexique : Les articulateurs logiques de cause. 
Proposer un corpus (texte ou phrases) qui présente des énoncés où figurent les outils de cause « car, parce que, à cause de, etc.). 
L’élève identifie le lien de sens de cause/conséquence matérialisé par ces conjonctions et autres locutions qui expriment ce rapport. Ensuite, il dégage les caractéristiques de ces outils d’expression dans un tableau ou une grille de conceptualisation. 
L’enseignant lui propose quelques exercices d’application : 
- Complétion d’énoncés à l’aide d’articulateurs de cause. 
- Remplacement d’articulateurs de cause par d’autres. 
- etc. 
Dans l’enseignement traditionnel, l’enseignant s’arrêtait à ce niveau. 
A ¼ d’heure de la fin de la séance, il lui propose une situation d’écrit très courte, concrète, afin de sélectionner puis d’intégrer les outils de cause adéquats dans son discours. 
La Consigne : Tu viens d’arriver en retard à l’école pour une raison ou pour une autre. Rédige un mot d’excuse de 5 lignes au surveillant général pour justifier ton retard. Tu emploies la conjonction de coordination « car » et la locution conjonctive « Parce que ». 
Exemple 2 : L’emploi de l’impératif présent. 
Proposer au tableau un court dialogue (ou des phrases) qui comporte des verbes conjugués à l’impératif. 
L’élève identifie les verbes puis les classe selon la personne; il remarque l’absence du pronom personnel ; il remarque la suppression du « sujet »; il classe les verbes selon leur valeur : ordre, conseil, défense, prière, instruction, etc. 
Proposer à l’élève des exercices courts d’application : 
- Conjugaison. 
- Terminaison. 
- Exercice fléché. 
- L’impératif à la forme négative. 
- Etc. 
Dans l’enseignement traditionnel, l’enseignant s’arrêtait à ce niveau. 
A ¼ d’heure de la fin de la séance, on propose à l’élève une situation d’écrit très courte, concrète, afin d’employer des verbes à l’impératif. 
La Consigne : Tu remarques dans ta classe que certains de tes camarades ne font pas attention à la propreté de la salle de classe (papiers, graffitis sur les tables, etc.). 
Tu rédiges 3 ou 4 phrases dans lesquelles tu leur donnes des conseils pour ne plus salir le lieu où ils étudient.  
b) La Situation d’intégration Finale : 
A la fin de chaque séquence d’apprentissage, l’élève doit produire une courte rédaction de deux à trois paragraphes, dans laquelle il est appelé à réemployer, à intégrer particulièrement les acquis de la séquence écoulée (mise en page, énonciation, lexique, grammaire, etc.). Cette production représente une situation idéale pour vérifier le degré d’assimilation des notions étudiées. C’est un moment important d’évaluer (à blanc) la compétence de production et la compétence linguistique chez l’élève. Cette Evaluation ne signifierait absolument rien du tout et ne serait viable et objective que si elle était faite sur la base d’une grille d’Evaluation, composée de critères de réussite très clairement formulés et qui répondent à tous les objectifs d’apprentissage fixés au début de la séquence. Dans le sujet inducteur, l’enseignant doit indiquer à l’élève la situation de communication (qui va parler dans la rédaction, de quoi, à qui s’adressera-t-il, dans quelle intention, etc.). 
Conclusion : 
Un enseignement fait de façon frontale, de l’enseignant vers l’élève, ne présente aucune efficacité ni rentabilité au niveau des apprentissages, combien même l’enseignant aurait l’impression d’avoir réussi un bon enseignement sous forme de cours « magistral ». C’est bien beau d’expliquer, à sens unique, mais sommes-nous sûrs que tous les élèves ont compris ? En expliquant, ne sommes nous pas en train de superposer et d’imposer notre intelligence à celle de l’élève, pour enfin l’inhiber ? Est-il toujours capable d’absorber l’imagination et l’intelligence de son professeur ? Ne dit-on pas que la meilleure façon d’empêcher l’élève de comprendre c’est de lui expliquer ? Un enseignement n’est réussi que lorsque l’apprentissage est réel car en classe c’est l’élève qui doit travailler pour apprendre et non le professeur, et charge à ce dernier de trouver la pédagogie efficace qui permette à cet élève de se motiver pour aller à la découverte des connaissances et des méthodes. 
  

_________________
A cœur vaillant rien d'impossible.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 03.01.11 18:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
prof19
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2011
Messages: 186
Masculin
Point(s): 488

MessagePosté le: 15.03.11 20:11    Sujet du message: L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

Très instructif, merci bcp pour le sujet.

Revenir en haut
sahfad
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2011
Messages: 2
Féminin
Point(s): 4

MessagePosté le: 18.04.11 18:47    Sujet du message: L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

A sa lecture ca parait faisable mais désolé sur le terrain et avec "nos" jeunes d'aujourd'hui, c'est "mission impossible"

Revenir en haut
med5dj
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 120
Masculin
Point(s): 266

MessagePosté le: 09.05.11 21:45    Sujet du message: L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

très utile : théorie et pratique ne font que les deux faces de la même entité! merci!

Revenir en haut
oukoucha
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 11.05.11 09:56    Sujet du message: L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

"Intégrer" c'est bien quand ce phénomène très psychologique lié au processus d'apprentissage se présente à celui qui le manipule dans la théorie comme un bon tremplin qui expliquerait l'apprentissage le meilleur, et qui garantisse l'assimilation d'une connaissance en milieu scolaire; cependant, n' y a t-il pas eu d'autres théories pédagogiques qui ont promis la même performance, se posant ainsi comme la clé de sésame de la réussite; un coup de pub à destination du consommateur, A l'heure de la marchandisation de tout, je crois que la meilleure garantie pour s'assurer de la bonne marche d'une technique de travail est de se la forger par soi-même sur le terrain ( nationalement parlant), avec toutes ses spécificités et sa complexité: c'est une tâche multidisciplinaire qui doit tenir compte de notre réalité. Le travail incombe à nos instituts de recherche et non se suffire d'une importation clé en main. Le marché des méthodes pédagogiques est plein à craquer et il n'attend que des consommateurs naïfs ou malintentionnés pour s'écouler.

Revenir en haut
prof19
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2011
Messages: 186
Masculin
Point(s): 488

MessagePosté le: 20.05.11 23:55    Sujet du message: L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

Commentaire très pertinent ... En effet, nos apprenants de la maternelle à l'université sont devenus des cobayes sur lesquels on tente des expériences à risque. Le taux d'échec constaté à tous les niveaux aurait du inciter les décideurs des politiques d'apprentissage successives à rebrousser chemin, à rectifier la trajectoire mais c'est l'inverse qui est soutenu : on occulte les dégradations subies et on continue à faire comme si ... 


Revenir en haut
ppfrancais
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28.05.12 13:43    Sujet du message: L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

C'est très inintéressant merci à vous 

Revenir en haut
ppfrancais
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28.05.12 13:44    Sujet du message: L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

c'est très intéressant merci à vous

Revenir en haut
ppfrancais
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28.05.12 13:52    Sujet du message: L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

je vous demande de me proposer un texte qui peut m'aider à entamer la 3ème séquence de la 1 as ; résumer en fonction d'une intention de communication et quelle est la différence entre cette séquence et les deux premières séquences ; svp j'ai vraiment besoin de votre aide  et merci d'avance Question

Revenir en haut
magist
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2013
Messages: 6
Féminin
Point(s): 9

MessagePosté le: 27.04.13 04:00    Sujet du message: L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

Bonjour
c'est très intéressant tous ce que vous dites. mais l'essentiel dans tous ça, est-ce que l'enseignant est capable d'appliquer cette méthode. soit on met en cause, le facteur temps , c'est à dire que les séances sont limitées, soit on juge l'incapacité des apprenants. il faut toujours prendre en compte qu'il y a au moins deux élèves qui peux être attentive et on pourrai travailler avec eux. par exemple, pour les motiver on essaye de travailler en groupe. évaluer un texte écrit, en proposant des grilles d'évaluation puis d'auto-évaluation à la fin de chaque apprentissage visé (ou à la fin de chaque séquence). ces grilles doit comporter des questionnements sur son apprentissage visé. et on attends à avoir des réponses détaillées et correctes de la part des apprenants bien sur l'enseignant est toujours le guide.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
djabderrahmen
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2013
Messages: 6
Masculin
Point(s): 13

MessagePosté le: 10.05.13 23:35    Sujet du message: L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

c'est bien dit mais entre dire et faire à nos jours il y a une longue distance de même un sacrifice .

Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:18    Sujet du message: L'approche par les compétences et la pédagogie de l'intégration

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANÇAIS AU LYCÉE - ALGÉRIE Index du Forum -> THÉORIE - ACTIVITÉS D'APPRENTISSAGE - ÉVALUATION -> Niveau 3 AS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
-- Theme by ShadyNeighbor - EQ graphic from www.freeclipart.nu/ --
Theme Converted for phpBB2.0.4 by phpBB2.deTraduction par : phpBB-fr.com